SR 207

Stax

SR 207

Ce casque audiophile utilise la technologie des panneaux électrostatiques. C'est le premier modèle supra-aural de la gamme du constructeur. Pour autant, ce n'est pas un modèle au rabais, puisqu'il utilise les mêmes panneaux électrostatiques que les modèles de la gamme 07.

Grâce à la large surface émissive, l'auditeur est plongé dans une ambiance musicale sans aucune comparaison possible avec les transducteurs des casques traditionnels.

La principale caractéristique de l'écoute est une transparence absolue sur tout le spectre audio, ainsi qu'une absence de traînage dans le grave. En un mot comme en cent, l'écoute est extrêmement vivante. Le Stax SR-207 ne peut pas être connecté à n'importe quelle sortie casque et nécessite l'utilisation d'un amplificateur spécifique, notamment en raison des contraintes liées à son impédance.

Il est compatible avec les amplificateurs dédiés de la marque.

 

Bande passante

La bande passante d'un appareil définit la plage de fréquence qu'il peut reproduire.
Elle s'exprime avec une tolérance, généralement +0 à -3 décibels.
Pour être considéré comme hi-fi, un appareil doit avoir une bande passante de 20 Hz à 20 kHz. En étendant la bande passante au-delà des fréquences audibles dans les aigus, jusqu'à 40 kHz, on garantit une meilleure précision temporelle des transitoires à laquelle l'oreille est très sensible.

Impédance:
 
L'impédance du casque influe directement sur la consommation d'énergie de l'appareil auquel il est connecté (c'est une donnée à prendre en compte par les utilisateurs de lecteurs audio portables type iPod).
Avec une impédance élevée, le casque demandera moins d'énergie pour un volume sonore donné.
Une impédance élevée rend ainsi plus facile la connexion simultanée de plusieurs casques sur le même appareil, sans risque pour ce dernier de voir flancher son alimentation.
Certains casques professionnels à impédance très élevée (600 ohms pour le Sennheiser HD-25 13 II, par exemple) peuvent être branchés par 4 ou 6 sur la même source (monitoring d'orchestre, par exemple).
 
La Technologie Electrostatique:
 
Contrairement aux transducteurs électrodynamiques que l'on trouve sur presque tous les autres modèles du marché, les cellules électrostatiques des casques Stax n'ont ni aimant ni bobine mobile.
Leur diaphragme, traité de manière à le rendre conducteur, baigne dans un champ électrostatique intense généré par deux électrodes alimentées en haute tension. Le signal musical est utilisé pour modifier le potentiel de ce diaphragme, sur lequel apparaissent alors des forces électrostatiques, réparties sur toute sa surface, qui lui permettent de se mettre en mouvement.
Les avantages de cette technologie en termes de qualités sonores sont nombreux. Comme l’équipage mobile d’un transducteur électrostatique se résume au diaphragme lui-même, sa masse est extrêmement légère. En outre, les forces électrostatiques se répartissent uniformément sur le diaphragme, il n'y a donc pas de déformation ou de résonance parasite.


Caractéristiques

  • Type supra-aural ouvert.
  • Réponse en fréquence : 7 Hz à 41 kHz.
  • Inductance câble compris : 120 pF.
  • Tension en entrée : 100 mV.
  • Impédance câble compris : 132 kOhms.
  • Rapport signal / bruit : 101 dB.
  • Tension bias : 580 V.
  • Câble de 2,5 m à faible inductance.
  • Poids avec câble : 490 g.
  • Poids sans câble : 340 g.